Toussaint Louverture, le libérateur

Né esclave, Toussaint Louverture est affranchi par son maître. Devenu libre, il devient propriétaire et prend la tête d’une armée d’esclaves. Douze ans durant, il tient ainsi tête aux Français, aux Anglais et aux Espagnols. En 1794, une délégation haïtienne multiraciale se rend même en France et plaide devant l’Assemblée nationale la cause de son peuple. Il est alors décidé d’abolir l’esclavage dans l’ensemble des colonies. En 1801, Toussaint Louverture proclame une Constitution autonomiste. Mais l’intervention des troupes françaises a raison de ses projets. Exilé, il meurt en France en 1803. Scènes reconstituées et interviews d’historiens et d’écrivains permettent de faire revivre ce personnage hors du commun.